aloyau


aloyau

aloyau [ alwajo ] n. m.
allouyaux 1393; probablt du rad. de alouette, parce qu'on en rôtissait des morceaux à la broche comme des alouettes
Bouch. Région lombaire du bœuf, s'étendant de l'avant-dernière côte à la partie antérieure du bassin, renfermant le filet, le romsteck et le contre-filet. Un morceau dans l'aloyau, d'aloyau.

aloyau nom masculin (ancien français aloel, de aloe, alouette) Morceau de la carcasse de bœuf correspondant à la région du rein et de la croupe. (Morceau de demi-gros, il renferme le filet, le contre-filet et le romsteck.) ● aloyau (difficultés) nom masculin (ancien français aloel, de aloe, alouette) Prononciation [&ph85;&ph96;&ph107;&ph85;&ph94;&ph99;], comme dans boyau.

aloyau
n. m. Quartier de boeuf situé le long des reins et comprenant notam. le filet.

⇒ALOYAU, subst. masc.
ART CULIN., BOUCH. Pièce de bœuf coupée le long du dos entre la dernière côte et le sacrum, et comprenant le filet, le faux-filet et le romsteck. Synon. râble, travers :
1. C'était un beau spectacle. D'énormes pièces de venaison, des aloyaux monstrueux, des volailles magnifiques, du gibier de toute espèce, des truites, des ombres-chevaliers, poisson exquis que nourrissent les eaux limpides des montagnes, accompagnaient les pièces apportées de Paris...
L. REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 331.
2. Elle lui servit un déjeuner où il y avait un aloyau, des tripes, du boudin, une fricassée de poulet, du cidre mousseux, une tarte aux compotes et des prunes à l'eau-de-vie...
G. FLAUBERT, Trois contes, Un cœur simple, 1877, p. 19.
3. Une bonne façon d'échapper à la censure de ma mère, c'était de commander à l'Hôtel Béchard quelque tendre aloyau aux olives, ou, chez Fabregas le pâtissier, un vol-au-vent de quenelles...
A. GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 379.
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[alwajo]. 2. Hist. — LAND. 1834 transcrit : -loê-yo. LITTRÉ note a-lo-iô et précise que ,,plusieurs disent -loi-iô``. FÉR. Crit. t. 1 1787, s.v. aloyau renvoie à aloïau. Sous cette vedette, il fait la rem. suiv. : ,,L'ï avec les deux points ne marque pas la prononciation véritable de ce mot, il sert seulement à détacher l'ï de l'o et à faire prononcer lo-io et avec l'y grec on prononce aloa-io`` (cf. aussi MART. Comment prononce 1913, p. 190, note 3).
Étymol. ET HIST. — Ca 1393 art culin. allouyaulx de beuf « morceaux de viande de bœuf cuisinés » (Ménagier, II, 177 ds GDF. Compl. : Allouyaulx de beuf. Faites lesches de la char du trumel et enveloppez dedens mouelle et gresse de beuf; embrochiez, rostissiez et mengiez au sel), seulement au XIVe s.; 1611 bouch. « morceau de viande de bœuf, de la région des côtes » (COTGR. : Aloyau de bœuf. A short rib of beefe, or the fleshie end of the rib, divided from the rest, and rosted); 1680 id. « de la région lombaire » (RICH. t. 1 : Aloyau. Piece de beuf qu'on léve sur la hanche qu'on rôtit ordinairement).
Formé à partir de l'a. fr. aloel « alouette », dimin. en - (-eau) de l'a. fr. aloe « alouette » (apr. 1174, B. de Ste Maure ds GDF.), du lat. alauda (alouette); a. fr. aloel, plur. aloiaus (la triphtongue - étant précédée d'une voyelle [], l'- de -, devenu atone, s'est fermé en y, FOUCHÉ t. 2 1958, p. 337) « alouettes » (XIVe s., Gace de la Buigne ds GDF.) et par ext. et une certaine anal. de forme entre les alouettes lardées et les morceaux de bœuf traités de la même manière al(l)ouyaulx de bœuf, terme de cuis.; puis lorsque aloette eut définitivement évincé le simple aloe au sens de « alouette », al(l)oyaulx sans autre spécification; de ce plur., le sing. aloyau. Le mot désigna à l'orig. des morceaux de bœuf cuisinés, puis p. ext. le morceau de bœuf lui-même.
STAT. — Fréq. abs. litt. :19.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — DUMAS 1965 [1873]. — FÉR. 1768. — Lar. mén. 1926. — LASNET 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MONT. 1967.

aloyau [alwajo] n. m.
ÉTYM. 1611; allouyaux, 1393; probablt de l'anc. franç. aloe, aloel « alouette », éliminé plus tard par le dér. alouette; ou encore (Guiraud) de aloyer, forme anc. de allier.
Région lombaire du bœuf, s'étendant de l'avant-dernière côte à la partie antérieure du bassin, renfermant le filet, le romsteck et le contre-filet. || Un morceau dans l'aloyau, d'aloyau.
Un aloyau : un morceau dans l'aloyau.
0 C'était sous le hangar de la charretterie que la table était dressée. Il y avait dessus quatre aloyaux, six fricassées de poulets (…)
Flaubert, Mme Bovary, I, IV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aloyau — ALOYAU. s. m. Pièce de boeuf coupée le long du dos. Aloyau de la première pièce, de la seconde pièce. Gros aloyau. Aloyau rôti. Aloyau en ragoût …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aloyau — ALOYAU. s. m. Piece de boeuf coupée le long du dos. Aloyau de la premiere piece, de la seconde piece. gros aloyau. aloyau rosty. aloyau en ragoust …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aloyau — (a lo iô ; plusieurs disent aloi iô) s. m. Terme de boucherie et de cuisine. Région du boeuf aussi nommée le travers ou le râble. L aloyau répond à l extrémité des apophyses transverses des vertèbres lombaires recouvertes par les différents… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALOYAU — s. m. T. de Boucher et de Cuisinier. Pièce de boeuf coupée le long du dos. Aloyau de la première pièce, de la seconde pièce. Gros aloyau. Aloyau rôti …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • aloyau — nm. aloyô (Albanais).. A1) un morceau d aloyau : une nille d aloyau <un petit morceau d aloyau> (Genève) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ALOYAU — n. m. Terme par lequel on désigne en boucherie une Pièce de boeuf coupée le long du dos. Aloyau rôti …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • loyau — aloyau …   Dictionnaire des rimes

  • oiyo — aloyau joyau noyau …   Dictionnaire des rimes

  • bavette — [ bavɛt ] n. f. • XIIIe; de bave I ♦ 1 ♦ Grand bavoir ou petite serviette de bébé. Pièce de tissu portée par les chirurgiens devant leur bouche. 2 ♦ Haut d un tablier, d une salopette, qui couvre la poitrine. Rabat de la robe d avocat. 3 ♦ Partie …   Encyclopédie Universelle

  • filet — 1. filet [ filɛ ] n. m. • 1080 « petit fil »; de fil I ♦ Ce qui ressemble à un fil fin. 1 ♦ (XVe) Anat. Fine ramification. Filet nerveux. Repli muqueux de certains organes. ⇒ frein. Filet de la langue, du prépuce. ♢ Bot. Partie mince et allongée …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.